Changer de banque en ligne

La mobilité bancaire facilitée par la loi Macron exacerbe la concurrence des banques en ligne

changement banque

La mobilité bancaire s’explique comme étant le changement d’établissement bancaire par un particulier, ou un professionnel. Plus précisément, la mobilité bancaire intervient au moment où le consommateur clôture son compte bancaire de la banque de départ et ouvre un compte bancaire dans un nouvel établissement bancaire. Cependant, la mobilité bancaire est souvent perçue comme une étape laborieuse et fastidieuse.

Selon le rapport Mercereau de 2014, 35 % à 40 % des Français ont un compte courant dans plusieurs banques, ce qui prouve que clôturer un compte n’est pas chose aisée. Un compte bancaire est souvent rattaché à plusieurs créanciers récurrents comme les organismes d’assurance, d’impôts ou encore les opérateurs mobiles. De plus, ce même compte peut être sujet à plusieurs versements réguliers en provenance d’organismes sociaux (pensions de retraite, remboursements de Sécurité sociale) ou encore d’un employeur. Enfin, ce même compte bancaire peut être exposé à plusieurs paiements par chèque.

La particularité des règlements par chèque est que ces derniers peuvent être différés sur plusieurs semaines voire plusieurs mois. Ce faisant, il est nécessaire de prendre en considération toutes ces données au moment de la clôture du compte. Toutefois, grâce à l’entrée en vigueur de la loi Macron (à propos de la mobilité bancaire) le 6 février 2017, cette dernière est grandement facilitée. Désormais, c’est la banque d’arrivée qui se charge de toutes les formalités concernant la clôture du compte comme par exemple la communication des nouvelles coordonnées bancaires aux organismes de prélèvements et de versements, ou encore la prise en compte des numéros des chèques qui n’ont pas été débités sur l’ancien compte. Ce faisant, le changement d’établissement bancaire est beaucoup plus souple aujourd’hui, ce qui favorise une concurrence bancaire.

L’autre avantage apporté par la loi Macron concerne les banques en ligne. L’évolution des technologies de l’informatique et de la télécommunication a permis la création de nombreuses banques en ligne. Ces dernières offrent aujourd’hui des services similaires aux banques traditionnelles avec des tarifs nettement inférieurs car les frais administratifs sont réduits grâce au « tout en ligne » : les virements, les dépôts, les emprunts se font en ligne. Par conséquent, la loi Macron incite à la mobilité bancaire, ce faisant, les barrières à l’entrée du secteur bancaire sont atténuées, ce qui profite grandement aux banques en ligne.

ch be lu ca